Proposition 35 – Favoriser l’accès à l’information médicale et à la prévention des publics en difficulté culturelle, notamment par l’éducation populaire.

Parmi les entraves à l’accès aux soins, nous avons clairement identifié un obstacle culturel, lié à la maîtrise de la langue, des codes culturels, à l’aisance avec l’écrit et les institutions.

Favoriser l’accès à l’information médicale et à la prévention des publics en difficulté culturelle. Il y a lieu de développer, en lien avec les associations agissant sur le terrain auprès des différents publics en difficulté, des outils de prévention en plusieurs langues, d’une part, et en “français facile” (usant d’un vocabulaire limité et expliquant systématiquement les mots complexes incontournables) d’autre part. Ces outils de prévention pourront être développés à la fois par écrit, sur papier et sur le web, avec un site économe de données, afin de rendre la connaissance accessible même avec des forfaits téléphoniques bon marché. Nous nous attacherons également à développer l’éducation populaire en santé permettant à la fois de développer la prévention et de développer, en connaissance de cause, la citoyenneté en santé.